Skip to content

Le Domaine Saint-Hilaire, hôtel-restaurant-golf (Roiffé, 86)

Fin mars, le site vente-privee.com avait organisé une vente « Weekendesk.fr ». Parmi les produits proposés par cette vente, nous avions repéré le Domaine Saint-Hilaire pour sa proximité, mais aussi pour le prix proposé (nuit et petit-déjeuner pour deux personnes à 63 €). Curieux de tester de nouvelles adresses et désireux de se faire plaisir à moindre coût, nous avons donc passé un bout de notre weekend du 1er mai du côté de Roiffé (au nord de Loudun), non loin de l’abbaye de Fontevraud.

[EDIT 02/2013] : Un commentaire m’a confirmé que le Domaine Saint-Hilaire venait de changer de propriétaires et, par la même occasion, de nom. La suite de cet article est donc malheureusement obsolète.

Situé à environ une heure de route de Poitiers, le complexe hôtelier du Domaine Saint-Hilaire est assez impressionnant : résidence, grand gîte, hôtel, bar, restaurant, parcours de golf, club-house, salles de réception, parc arboré de 120 hectares, étang de pêche, terrains de sport, etc. Néanmoins, par certains aspects, le complexe est trop « touristique », dans le mauvais sens du terme. Quelques petits détails ne trompent pas (panneaux publicitaires le long de l’allée centrale, portes des chambres sans charme, lourdes références aux autres résidences du groupe hôtelier, prestation générale offerte par le restaurant, etc.) et nuancent un peu le charme naturel des belles demeures qui composent le domaine. Malgré cela, le Domaine a reçu en 2010, des mains du Conseil Général, le Label Qualité Vienne (valable pour trois années).

La piscine de l’hôtel – © Terres de France (flickr.com)

Arrivés dès le vendredi soir, nous avions pris le soin de réserver une table pour dîner, bien que cela n’était pas inclus dans la « prestation » achetée sur le site vente-privee.com. Le site internet du Domaine Saint-Hilaire donne plutôt une belle image du restaurant du Domaine (le « Restaurant du Golf »), mais en utilisant des photos du restaurant d’une autre résidence du groupe (Le Relais du Plessis à Richelieu). Je ne sais pas si c’était un signe, mais, avec le recul, le restaurant s’avère très décevant.
Par de nombreux aspects, il est venu confirmer un peu l’impression « industrielle » que le complexe pouvait laisser. La salle du restaurant est sans charme particulier (table en plastique, chaises cannelées, etc.). La carte semble être plus ou moins commune aux trois résidences du groupe Terres de France mais les prix plutôt raisonnables et les noms des plats alléchants. Mais une fois servis, la qualité et la quantité déçoivent. En entrée, il s’agissait de crevettes panées, accompagnées d’un « tartare avocat-tomates » et d’une « sauce cocktail » (ketchup-mayo ?). Pour le plat, mon choix s’était porté sur des « noisettes de filet mignon » assez bonnes mais vraiment très petites, et avec un accompagnement décevant (purées de pommes de terre et de carottes). Pour finir, le dessert que j’avais choisi avait un nom pompeux, mais il s’est avéré être une simple tranche de moelleux au chocolat, baignant dans de la crème anglaise améliorée. Comme nous avons succombé à la folie de prendre un apéritif, du fromage et du vin, l’addition se révèle très salée (la plus salée jusqu’ici je crois) et la déception est encore plus grande alors.

Lorsque l’on vient avec une « box », on bénéficie rarement des chambres les plus belles, mais je dois dire que nous avons eu une jolie surprise. Les chambres liées à l’hôtel sont réparties dans plusieurs petites demeures, situées de part et d’autre de l’allée centrale (reliant les bâtiments principaux à la route départementale). Le cadre extérieur (murs en pierre) et intérieur (du bois et des briques) de ces demeures est très charmant et leur naturel est bien respecté.
L’intérieur de notre chambre avait du charme, car mansardée avec de belles poutres. La décoration était moderne, sobre et réussie. Seule la salle de bain était plus négligée, moins jolie, peu décorée. Autre point noir, la surprise de voir nos radiateurs se mettre à « vibrer » à 5h du matin, au point de nous réveiller. En outre, tard le soir et tôt le matin, des aboiements se sont fait entendre dans notre bâtiment (le Domaine accueillait une exposition canine ce weekend là).
Pour finir, le petit-déjeuner est correct mais à l’image du restaurant, assez classique, ne proposant rien d’original ou de très grande qualité. Comme il était compris dans notre « package », je ne connais pas son prix mais je n’aurais pas voulu payer plus de 10 euros pour cela.

Notre chambre – © Terres de France (flickr.com)

Un des véritables atouts de cet hôtel est la présence d’un golf 18 trous sur son domaine. Outre l’existence d’un club, il est possible, pour les clients de l’hôtel, de prendre un cours collectif d’initiation d’une heure (le créneau bloqué pour ce cours est de 16h à 17h, le samedi), à un tarif plutôt abordable (10 € par personne). Par chance, ce weekend, nous étions les seuls intéressés : nous avons donc eu le droit à un cours quasiment individuel et même le choix de l’horaire (de 10h à 11h finalement).
Pour être franc, curieux de nature, j’avais toujours eu envie, un jour, d’essayer ce sport. Si certains clubs peuvent être intimidants pour la personne novice, cette petite heure d’initiation en toute intimité fut très agréable (et ce malgré une météo capricieuse). Elle nous a permis d’apprendre un peu de théorie, d’apprendre les bases du swing, de taper nos premières dizaines de balles depuis un practice couvert et, finalement, d’avoir un premier aperçu de ce sport.

Le golf 18 trous de l’hôtel – © Terres de France (flickr.com)

Finalement, mon sentiment vis-à-vis du Domaine Saint-Hilaire est très mitigé : bon dans certains aspects (accueil, golf, cadre), le complexe pêche sur d’autres aspects, plus ou moins importants. Mon avis final est biaisé par le fait que nous bénéficions d’un prix avantageux et que nous ne sommes finalement restés qu’une seule nuit (sous une météo pas des plus avantageuses). Quoi qu’il en soit, le cadre général, la capacité d’accueil et le golf en font un lieu unique, situé sur un territoire qui attire, mais où il n’y a pas beaucoup de concurrents.


DOMAINE SAINT-HILAIRE
Route de Fontevraud, 86120 ROIFFE
05.49.22.82.59
http://domainesainthilaire.fr/

  1. Pour votre information, le golf est aujourd’hui à vendre. La vente se déroulera en IMMO interactif. Les offres seront recuent du 7 au 9 septembre 2012 sur immobilier.notaires, le site officiel de l immobilier des notaires de France.
    Vous trouverez sur ce site toutes les informations relatives à la vente en recherchant l annonce – rechercher  » immeuble dans la vienne (86) »

    Commentaire déposé le 11/10/2012
    • Aureliegermain Permalien

      Est ce toujours a vendre??
      Merci

      Commentaire déposé le 27/12/2012
  2. jcrr Permalien

    Complément d’info : le Domaine n’ayant pas été vendu en 2012, sa mise en vente est à nouveau proposée, mais sur le site des ventes immobilières de l’Etat cette fois puisque le Domaine appartient à l’Etat. Les candidatures à l’achat sont à déposer avant le 28 juin 2013. voir sur le site « www.economie.gouv.fr/cessions »‎

    Commentaire déposé le 25/05/2013
  3. COMMUNIQUE DE PRESSE

    Le Domaine Saint-Hilaire change de nom.
    Depuis le 31 décembre dernier, Pierre Antoine et Marie-Astrid Barbot sont les nouveaux propriétaires du Domaine de Roiffé anciennement le Domaine Saint-Hilaire.

    Un couple doté d’une solide passion pour ce Domaine de 125 hectares répartis entre le golf, l’hôtel et de somptueux bâtiments de charme.

    Ils confient vouloir donner la priorité à la remise en route du Golf, l’élément moteur du Domaine de Roiffé. Ils s’appuient, pour cela, sur une équipe de techniciens reconnue dans le monde du Golf ainsi que sur de nombreuses idées trouvées au fil de leurs différents voyages.

    En amoureux des vieilles pierres, ils souhaitent redonner au Domaine son cachet exceptionnel : « Donner vie et dynamisme à ce lieu chargé d’histoire ».

    La partie restauration est actuellement entièrement repensée.

    Le club-house va devenir un lieu de convivialité et d’échange autour d’une cheminée centrale, d’un agréable verre de vin et d’une assiette aussi gourmande à l’œil qu’au palais.

    Pierre Antoine et Marie-Astrid, épicuriens tous les deux, confient :
    «Nous aimons nous retrouver dans un restaurant où nous nous sentons attendus et choyés. Un endroit où l’on se sent bien, où l’on aime ses clients et dans notre assiette, un produit de région mis en valeur.» Et ils ajoutent en cœur « c’est naturellement l’âme que nous voulons donner à ce lieu afin de recevoir nos hôtes dans ces conditions là. L’authenticité, la convivialité, la simplicité, le sens du détail et le savoir-vivre à la française sont nos maîtres mots ».

    C’est avec plaisir que nous vous accueillerons de nouveau.
    Pierre-Antoine et Marie-Astrid Barbot

    DOMAINE DE ROIFFE
    Domaine de Roiffé – 86120 Roiffé – http://www.domainederoiffé.fr
    info@domaindederoiffe.fr – 05 49 22 48 17

    Commentaire déposé le 22/02/2014

Trackbacks & Pingbacks

  1. Le Comptoir des Vins, bar à tapas à Fontevraud (49) | AdrienVH.fr, le blog

Répondre à Association des Hameaux Annuler la réponse.

Vous pouvez utiliser un peu d'HTML dans votre commentaire.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'inscrire au flux RSS des commentaires de ce billet